<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=741292666218767&amp;ev=PageView&amp;noscript=1 https://www.facebook.com/tr?id=741292666218767&amp;ev=PageView&amp;noscript=1 ">

Votre esprit sain

Débuter avec BEACON : Trois conseils pour vous aider à profiter au mieux de votre thérapie

Publié par the BEACON team on 17 juil. 2019 15:23:41

_t20_loZadZ

Chaque jour, un nombre croissant de Canadiennes et Canadiens savent qu'ils peuvent compter sur leur résilience pour faire face aux exigences de la vie. Toutefois, ça n'a pas toujours été le cas. Ils ont acquis cette compétence grâce à la thérapie BEACON.

Et pour chacun d'entre eux, tout a débuté quand ils ont décidé de demander de l'aide parce qu'ils se sentaient dépassés ou qu'ils ne pouvaient pas surmonter ce sentiment de déprime. Si ces émotions vous sont familières, vous êtes prêt pour BEACON.

Débuter la thérapie BEACON peut être déroutant. La notion même de thérapie semble mystérieuse pour nombre d'entre nous – certains s'imaginent allongés sur un sofa en conversation avec un « psy », ou d'autres se posent toutes sortes de questions à propos du déroulement de la thérapie et de ses impératifs incontournables.

Nous aimerions contribuer à démystifier la thérapie BEACON pour vous donner une image claire et précise des tenants et aboutissants de cette thérapie.

En gardant cette optique en tête, ces conseils vous aideront à tirer le maximum de la thérapie cognitive-comportementale et de BEACON.  

 

Conseil 1 : Votre évaluation BEACON en vaut la peine

La première étape de votre parcours avec BEACON consiste à remplir une évaluation personnelle en ligne. Ceci est important pour plusieurs raisons.

Pensez à votre évaluation comme un questionnaire qui examine les sentiments qui vous habitent, vos antécédents personnels et la nature des préoccupations sur votre santé mentale. Le processus prend 20 minutes, mais le temps que vous y passez en vaut vraiment la peine. Vos réponses permettront de mettre au point de nouvelles stratégies d'adaptation qui vous seront propres. Votre thérapeute utilisera vos réponses pour choisir des activités spécifiques à vos besoins et votre cas uniques.

BD64D8_t20_Alvzl1

Conseil 2 : la TCC peut être difficile au premier abord, mais les choses s'arrangent

Une partie de la thérapie cognitive-comportementale s'applique à comprendre comment vos sentiments, vos pensées et vos actions s'influencent les uns les autres, puis à modifier certains éléments pour apporter une perspective plus saine.  

Prenons l'exemple de l'anxiété : une personne aux prises à un trouble de l'anxiété sociale pourrait bénéficier de la TCC pour modifier son comportement habituel qui lui dicte d'éviter les situations sociales autant que possible. La partie difficile survient lorsque cette personne doit participer à une situation sociale qui initialement pourrait la rendre très mal à l'aise.

Heureusement, ce qui semble être insurmontable au début devient plus facile avec le temps et la pratique. De nombreux aspects de la vie peuvent paraître insurmontables, mais lorsque l'on se montre à la hauteur du défi, on se sent progressivement de plus en plus confiant. La TCC se charge également de renforcer le sentiment de confiance pour devenir résilient.  

 

Conseil 3 : Consacrez-y du temps – ça en vaut la peine!

Tout aussi important que de se mettre au défi, consacrez du temps tous les jours à BEACON et à la TCC. Vous découvrirez sous peu que vos compétences de résilience et d'adaptation se renforcent invariablement. En fait, les utilisateurs de BEACON qui se consacrent souvent à leurs activités et leurs lectures remarquent que leurs sentiments s'améliorent en quelques semaines.

Comme tant d'autres choses de la vie, vous récoltez de la TCC ce que vous y aurez semé. Pensez à votre dévouement comme un investissement à long terme dans votre bien-être mental. Une fois que vos compétences se seront renforcées et que vous vous sentirez prêt à gérer vos sentiments négatifs d'une manière plus positive, vous ne le regretterez pas!

• • •

La thérapie BEACON peut paraître compliquée au début (après tout, elle est conçue pour nous aider à gérer des émotions et des comportements complexes). Mais une fois que vous vous y familiarisez et que vous commencez à ressentir les nombreux avantages de la thérapie cognitive-comportementale par voie numérique, vous comprendrez pourquoi tant de Canadiennes et Canadiens y ont recours pour améliorer leurs vies. N'est-il pas temps de vous joindre à eux?

 

Articles connexes

Sujets: dépression, TSPT, anxiété, Well-being, CBT, Millennials, Lifestyle, Support

BEACON est pris en charge pour de nombreux Canadiens.

Vérifiez auprès de votre employeur ou de votre prestataire de régimes d’avantages sociaux pour savoir comment accéder à la thérapie numérique BEACON à un prix réduit ou sans frais.

Demandes concernant les médias

Pour plus d’informations relativement à la couverture de presse ou médiatique, ou pour organiser une entrevue, veuillez nous envoyer votre courriel ci-dessous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Articles récents