<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=741292666218767&amp;ev=PageView&amp;noscript=1 https://www.facebook.com/tr?id=741292666218767&amp;ev=PageView&amp;noscript=1 ">

Votre esprit sain

Vous avez un collègue difficile? Il existe des façons saines de lui faire face.

Publié par Priya Sholanki, MSW, RSW on 11 déc. 2018 15:49:00

Vous avez un collègue difficile?

Avoir un collègue avec qui il est difficile de travailler peut arriver dans n’importe quel milieu de travail.

Parfois, le problème que vous avez avec votre collègue est direct : vous le trouvez abrupt, déplaisant ou verbalement agressif. Ou alors, vos problèmes s’accumulent au fil du temps, par exemple lorsque des échéanciers sont constamment non respectés ou qu’il devient évident que la communication est mauvaise entre vous.

Quel que soit le problème que vous avez avec ce collègue, voici quelques exemples à éviter afin de préserver votre bien-être et ultimement, de trouver une meilleure façon de travailler ensemble.

N’évitez pas la communication.

Vous ne voulez peut-être pas parler avec votre collègue de ce qui vous tracasse. Mais il vaut mieux vous exprimer plutôt que de laisser vos sentiments s’envenimer. Ils pourraient alors exploser de façons qui feraient de votre environnement de travail un milieu hostile.

Ne suranalysez pas la situation.

Si le problème perdure, vous vous inquiétez probablement déjà pour la suite des choses. Préparez-vous en vous concentrant simplement sur le comportement que votre collègue doit modifier.

Essayez de trouver une façon d’exprimer le problème d’une manière qui vise le comportement et non la personne. Parlez au « je » : expliquez les conséquences du comportement et demandez ce que vous préféreriez. Par exemple, vous pourriez dire « Lorsque tu parles très fort, il devient difficile pour moi de me concentrer sur mon travail. J’aimerais que tu baisses le ton, ou que tu parles au téléphone dans une pièce fermée. » Prévoyez des exemples, mais évitez de faire la liste de toutes les petites choses qui vous dérangent. La conversation doit demeurer constructive, et ne pas être une attaque.

N’oubliez pas le médiateur.

Certaines personnes sont difficiles, et d’autres peuvent être verbalement agressives. Si le collègue en question contribue à créer une atmosphère toxique au travail, il pourrait être sur la défensive s’il se sent pris au piège. Demandez à une personne des RH ou toute autre personne pouvant vous soutenir d’être présente afin de vous assurer que la conversation demeure pertinente et productive.

Vous ne voulez pas commencer la conversation en étant fâché, mais cela pourrait arriver. Il pourrait donc être utile que quelqu’un puisse vous représenter.

N’en faites pas trop.

Ce sera probablement une conservation tendue. Choisissez bien votre moment. Parler à un collègue difficile juste avant une réunion ou alors que vous devez vous concentrer sur une tâche qui demande de la précision n’est pas une bonne idée.

Après la rencontre, si vous avez besoin de quelques minutes pour vous ressaisir, essayez de le faire. Buvez un verre d’eau ou allez prendre de l’air. Rassemblez vos idées.

N’oubliez pas que votre collègue est une personne.

Il peut y avoir plusieurs raisons personnelles à ce comportement, qui n’ont rien à voir avec vous. Cela ne justifie pas le tout, mais gardez à l’esprit que chaque personne peut éprouver des problèmes dont nous ne savons rien.

Après avoir exposé ce qui vous contrarie, et quel comportement il devrait modifier, prenez le temps d’écouter ce que votre collègue peut avoir à dire. Évitez de l’interrompre, mais demeurez ferme sur la façon dont vous vous sentez et ce qui doit changer.

Ne parlez pas dans son dos.

Il est normal de vouloir parler de quelqu’un avec qui vous avez des problèmes avec d’autres collègues. Si vous cherchez du soutien afin de savoir si vos sentiments sont justifiés, assurez-vous d’en discuter avec une personne en qui vous avez confiance et en vous concentrant sur ce que *vous* ressentez. Pointer le doigt sur quelqu’un dans son dos peut aggraver la situation.

Être capable de travailler sur un problème avec un collègue difficile est possible, même en préservant votre bien-être. Si vous pouvez résoudre ces problèmes, tout votre entourage en profitera.


Articles connexes

Sujets: Adultes qui travaillent

BEACON est pris en charge pour de nombreux Canadiens.

Vérifiez auprès de votre employeur ou de votre prestataire de régimes d’avantages sociaux pour savoir comment accéder à la thérapie numérique BEACON à un prix réduit ou sans frais.

Demandes concernant les médias

Pour plus d’informations relativement à la couverture de presse ou médiatique, ou pour organiser une entrevue, veuillez nous envoyer votre courriel ci-dessous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Articles récents