Retour à la page principale

En couple ou solo : comment profiter de votre Saint-Valentin en confinement

Featured Image

La Saint-Valentin peut provoquer des sentiments négatifs pour certains d’entre nous, dépendamment si on est seul ou en couple, et de l’importance qu’on accorde à cette journée. Pour les célibataires, il peut s’agir d’une enseigne au néon géante qui nous rappelle qu’on est seul. Pour ceux qui sont en couple, cela peut accentuer les tensions qui ont pu se former au cours des derniers mois.

À l’approche de cette fête, voici quelques conseils pour vous aider à profiter de la journée et à gérer les sentiments qui pourraient remonter à la surface.

Ne vous mettez pas de pression
Si vous êtes en couple, la romance est peut-être la dernière chose à laquelle vous pensez en ce moment. Beaucoup d’entre nous se sentent dépassés et épuisés. Laissez tomber les plans pour la Saint-Valentin s’ils sont trop stressants à prévoir, ou faites quelque chose de simple. Ayez une conversation franche avec votre partenaire et expliquez-lui pourquoi vous ne voulez rien faire de spécial, en lui rappelant que ce n’est pas à cause de lui (ou d’elle). Si vous êtes célibataire, ne vous mettez pas de pression et essayez de ne pas faire une fixation sur le fait d’être célibataire. Faites une pause de médias sociaux si le fait de voir des couples vous déprime et surtout, n’oubliez pas que l’amour de soi est la plus grande forme d’amour.

Identifiez les failles (et tentez de les combler)
Pour de nombreux couples, la pandémie a exacerbé les problèmes de communication préexistants. Le manque d’espace personnel, les activités sociales restreintes et une proximité constante peuvent amplifier les petits problèmes ou les rendre plus importants qu’ils ne le sont. Profitez de la Saint-Valentin pour faire un bilan de votre relation. C’est certain que de parler de ses problèmes n’est pas la chose la plus romantique à faire, mais si c’est présenté comme une occasion d’améliorer les choses à long terme, ça peut être une expérience très enrichissante et positive. 

Faites de la journée de l’amour une journée d’amour de soi.
Quand on est célibataire, ça peut parfois être difficile de devoir tout faire seul. C’est normal de ressentir de la déprime ou de la solitude en cette journée où on célèbre les amoureux. Essayez de vous concentrer sur votre bien-être. En d’autres termes, prenez soin de vous en identifiant vos besoins et en posant des gestes – aussi minimes soient-ils – pour y répondre. Faites quelque chose qui vous fait plaisir : commandez un repas dans votre restaurant préféré, prenez un bain moussant avec des chandelles, regardez un film qui vous fait du bien ou appelez un ami qui sait vous remonter le moral. Et rappelez-vous qu’être célibataire ne signifie pas que vous êtes seul. 

Laissez libre cours à vos sentiments.
On a souvent peur d’admettre qu’on se sent seul, alors qu’en fait, c’est un sentiment que beaucoup de gens ressentent, surtout en ce moment. Même ceux qui sont en couple peuvent se sentir très seuls, même s’ils ont quelqu’un avec eux tout le temps. Soyez honnête avec vous-même et avec les autres sur ce que vous ressentez vraiment. N’ayez pas honte de vous sentir seul ou déprimé et n’ayez pas peur de vous ouvrir aux autres. Exprimer ce qu’on ressent fait souvent le plus grand bien et nous aide à nous sentir moins seuls dans ce qu’on vit. 

"Et rappelez-vous qu’être célibataire ne signifie pas que vous êtes seul." 
Retour à la page principale

Abonnez-vous à Vivre avec résilience
par MindBeacon

Recevez les dernières nouvelles sur tout ce qui touche la santé mentale, par courriel chaque mois!